Anciens représentants des partenaires

Year 1

Rachel CollishawRachel Collishaw est la présidente de l’Association des enseignants et des enseignantes de sciences humaines de l’Ontario et du Réseau pour l’enseignement des sciences sociales du Canada. Elle a enseigné l’histoire ainsi que les sciences humaines et sociales au secondaire pendant plus de 20 ans. Elle a travaillé en tant que mentor en pédagogie auprès de la Commission scolaire du district Ottawa-Carleton et prône passionnément une formation professionnelle de qualité et le développement de ressources pour les enseignants en histoire et en sciences humaines et sociales. Elle est récipiendaire du Prix d’histoire du Gouverneur général pour son excellence en enseignement (2013) et auteure de plusieurs manuels scolaires et de ressources didactiques mettant l’accent sur l’enquête et la pensée historique. Elle est présentement en prêt de service auprès d’Élections Canada en tant que spécialiste de l’enseignement, où elle a développé des ressources afin de soutenir les professeurs dans leur enseignement des élections et de la démocratie.


Blaire GouldBlaire Gould est la directrice générale de Mi’kmaw Kina’matnewey. Elle est originaire du district Mi’kmaq de Unama’ki et est une fière L’nu’skw et locutrice de la langue. Elle œuvre pour l’amélioration des possibilités d’éducation et pour la défense des droits du peuple Mi’kmaq. Blaire n’a eu de cesse de rechercher des moyens innovateurs pour diffuser sa langue et sa culture dans le XXIème siècle. Elle fait partie d’une équipe inspirante d’universitaires et d’enseignants Mi’kmaqs dont les contributions collectives et individuelles à l’éducation des Mi’kmaws ont ouvert un espace pour des innovations Mi’kmaqs dans le système scolaire.

 


John TidswellJohn Tidswell a enseigné en Alberta pendant vingt-cinq ans, à tous les niveaux du primaire et du secondaire. Il travaille présentement dans une classe virtuelle où il enseigne et développe des cours pour Revelation Online, pour le Département des cours en ligne des écoles catholiques d’Edmonton. John a précédemment travaillé pendant sept ans en tant que consultant de district en didactique des sciences humaines et sociales, et a travaillé auprès des écoles et des enseignants afin d’améliorer les pratiques. Il est l’ancien président du Conseil pour les sciences humaines et sociales de l’Association des enseignants de l’Alberta, une organisation qui cherche à améliorer la pratique professionnelle dans l’enseignement des sciences humaines et sociales en fournissant et en facilitant l’accès aux opportunités de formation professionnelle. Il travaille présentement avec d’autres enseignants à travers le pays à mettre en place le Réseau pour l’enseignement des sciences sociales du Canada (RESSC). Cette organisation cherche, entre autres, à faciliter la coopération entre les enseignants en sciences humaines et sociales à travers le Canada. John est musicien et s’intéresse aux arts, à la culture, à la politique, ainsi qu’aux questions économiques et environnementales.


Year 2

Danielle Dezort, superviseure de l’apprentissage au Musée canadien d’histoire. Sa carrière au musée a débuté dans l’interprétation en direct alors qu’elle était étudiante à l’université de Trent en 1999. Après ses études, elle a poursuivi son parcours en occupant des postes d’enseignement dans des sites historiques provinciaux, locaux et nationaux. Au cours de ses dix-sept années de carrière au Musée canadien d’histoire, elle s’est efforcée de créer des expériences d’apprentissage créatives pour de multiples publics, en s’associant à des experts et des acteurs historiques issus de différents milieux culturels, universitaires et éducatifs. Danielle est passionnée par les techniques d’enseignement de la pensée historique qu’elle intègre dans les programmes scolaires et en ligne. Elle supervise actuellement le développement de la Zone pédagogique, une nouvelle initiative Web de musée qui propose des « forfaits » sur l’histoire du Canada visant à introduire des sources primaires et des activités de haute qualité dans les salles de classe de tout le pays. Elle dirige son équipe pour développer des programmes novateurs qui suscitent la réflexion. Ses objectifs sont de promouvoir l’engagement historique et l’inclusivité en intégrant plusieurs voix dans le récit historique et en rendant l’apprentissage de l’histoire amusant et agréable.


Robert Jardine est un enseignant du secondaire et un directeur de département à l’école secondaire Warman de Warman, en Saskatchewan. Diplômé de l’Université de l’Alberta et de l’Université de la Saskatchewan, et dans la salle de classe depuis maintenant 25 ans, Robert a enseigné aux élèves de la 1re à la 12e année dans divers milieux ruraux et urbains. Membre de longue date de Social Studies Saskatchewan, le réseau de croissance professionnelle des enseignants en études sociales de la Saskatchewan, Robert siège au sein du comité de direction depuis 2006 et agit à titre de président depuis 2009. Robert est fortement engagé à soutenir les apprenants et les éducateurs, et il est fier d’agir en qualité de vice-président du Réseau pour l’enseignement des sciences sociales du Canada, nouvellement établi. Robert siège également au comité de référence, guidant le renouvellement du programme d’études sociales du secondaire en Saskatchewan.


Lise Proulx est conseillère pédagogique en univers social au centre de services scolaires des Affluents. Auparavant, elle a enseigné l’histoire et la géographie à différents niveaux du secondaire. Elle possède près de 30 ans d’expérience dans le domaine de l’enseignement. Elle est diplômée de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et chargée de cours à cette même université. Elle supervise des stagiaires au baccalauréat et à la maîtrise qualifiante. Lise est très impliquée dans le milieu de l’enseignement et du développement professionnel, elle est présidente de l’Association québécoise pour l’enseignement en univers social (AQEUS) depuis 2007. Elle fait partie des membres du nouveau Réseau pour l’enseignement des sciences sociales du Canada (SSENC-RESSC). Au cours des années, son travail comme enseignante puis conseillère pédagogique l’a amené à participer à de nombreux comités ministériels, à donner de multiples formations et à assister à des sessions de développement professionnel liés à l’enseignement. Elle s’intéresse depuis plusieurs années à l’enseignement et au développement de la pensée historique chez les élèves.