Projets associés

Le Projet sur la pensée historique Le Projet sur la pensée historique a été conçu dans le but de promouvoir une nouvelle approche pour l’enseignement de l’histoire; cette approche peut potentiellement changer la façon d’enseigner des professeurs et la façon d’apprendre des étudiants, conformément aux recherches récentes effectuées en didactique de l’histoire. Il est basé sur la proposition selon laquelle la pensée historique, tout comme la pensée scientifique dans l’enseignement des sciences ou la pensée mathématique dans l’enseignement des maths, est centrale à l’enseignement de l’histoire, et que les étudiants devraient développer leur compétences en tant que penseurs historiques pendant leurs études. Le projet a mené au développement d’un cadre comprenant six concepts de la pensée historique afin de présenter une façon de communiquer des idées complexes à un auditoire large et varié d’utilisateurs potentiels. Actif de 2006 à 2014, le Projet sur la pensée historique a fourni des modèles d’enseignement de l’histoire, d’évaluation et d’apprentissage, pour les étudiants et audiences respectives des départements de sciences humaines et sociales, des conseils locaux, des ministères de l’éducation provinciaux, des éditeurs et des agences d’histoire publique. Comme l’a démontré le rapport annuel 2014, ces modèles ont été très bien reçus. Depuis avril 2014, le projet est en mode « veille », dans l’éventualité où de nouvelles équipes d’éducateurs seraient prêts à reprendre le flambeau.  


HiER|THEN L’Histoire et éducation en réseau / The History Education Network (HiER/THEN) fut la première organisation pancanadienne dédiée à la promotion (et l’amélioration) de l’enseignement et de l’apprentissage de l’histoire en regroupant de différents et nombreux acteurs impliqués dans l’enseignement de l’histoire : des historiens chercheurs; des historiens publics travaillant dans des musées, des centres d’archives et des sites historiques; des enseignants en poste; des chercheurs issus de facultés d’éducation; et des responsables d’élaboration de programmes. Le but était de créer une pratique (de la maternelle à l’université) basée sur une meilleure connaissance des recherches et une recherche mieux informée de la pratique, à travers l’établissement d’un dialogue entre ces diverses communautés. HiER/THEN a été créé en 2005 mais n’a été bien établi qu’en avril 2008, après avoir reçu une subvention pour des réseaux stratégiques de connaissances du Conseil de recherches en sciences humaines.